Le Projet de Vie Individualisé (également appelé PVI) en EHPAD répond à une exigence légale (loi 2002-2 du 02 janvier 2002 sur l’action sociale et médicosociale), déontologique et personnelle. L’objectif est de favoriser l’expression et les aspirations des résidents accueillis pour améliorer leur confort de vie. Concrètement, il s’agit de l’accompagnement que les soignants et les familles vont mettre en place en faveur du résident.

 

Mise en place du projet de vie individualisé

Lorsque cela est possible, une visite de pré-admission à domicile est réalisée. Elle permet de connaître l’histoire et de recueillir les habitudes de vie de la personne. Pour faire vivre le projet, l’interlocuteur privilégié des familles est un soignant référent désigné par les équipes médicales.

Après un temps d’adaptation, le Projet de Vie Individualisé – PVI est élaboré par une équipe pluridisciplinaire, en général dans les trois mois qui suivent l’entrée. Bien que dépendante des possibilités d’organisation de l’EHPAD, la présence du résident et de sa famille est favorisée.

 

Suivi du projet de vie individualisé

Le recueil des données et la mise en œuvre du PVI sont retranscrits dans un document daté et signé par les soignants, les résidents et les familles. Les objectifs fixés tendent vers des actions communes et coordonnées de l’ensemble de l’équipe soignante auprès de la personne, dans le respect de la vie institutionnelle. Une réévaluation du Projet de Vie individualisé est réalisée tous les ans ou en cas d’évolution de la prise en charge.