Le bureau des entrées

Les admissions pour les hospitalisations se déroulent au bureau des entrées, au rez-de-chaussée. Prendre un ticket en appuyant sur la bande jaune sur la borne de gestion de la file d’attente.

N’oubliez pas !

  • Votre dossier médical (radiographies, résultats d’examens, ordonnances en cours, groupage sanguin)
  • Votre carnet de santé
  • Le courrier de votre médecin

Documents administratifs à présenter au bureau des entrées

  • Pièce d’identité : carte nationale d’identité – passeport – titre de séjour
  • Livret de famille pour les enfants mineurs ou un séjour au titre de maternité
  • Carte d’assuré social : carte magnétique VITALE et attestation – attestation provisoire de droits ouverts
  • Prise en Charge mutuelle ou carte mutualiste (sous réserve de convention avec le CHHB)

Une borne est à votre disposition vers le bureau des admissions ainsi qu’à l’accueil des urgences pour vous permettre de remettre votre carte vitale à jour.

… et si nécessaire :

  • Livret de maternité
  • Carnet de soins gratuits pour les pensionnés ou victimes de guerre
  • Notification d’exonération du ticket modérateur
  • Déclaration de l’employeur en cas d’accident du travail
  • Complémentaire Santé Solidaire (CSS) : notification d’ouverture des droits
  • Aide Médicale d’État (AME) : attestation de droits

Si vous avez été hospitalisé(e) en urgence, demandez à un proche de se présenter au bureau des admissions dans les meilleurs délais afin de régulariser votre dossier administratif.

Pour les ressortissants étrangers résidant à l’étranger

  • Union Européenne : carte européenne d’assurance maladie ou le certificat provisoire de remplacement à demander dans le pays d’origine. Attention : seuls les séjours reconnus urgents seront pris en charge par l’Assurance Maladie. À défaut, le séjour sera entièrement dû par la patient ou par sa famille résidant en France.
  • Hors Union Européenne : prise en charge spécifique. À défaut, le séjour sera entièrement dû par le patient ou par sa famille résidant en France.

Attention : Pour l’admission d’un mineur, la présence d’un des deux parents ou du tuteur légal est exigée ou à défaut la présentation d’une autorisation certifiée par un officier ministériel. Une autorisation écrite de pratiquer tout examen d’investigation ou toute intervention chirurgicale sera demandée aux deux parents ou au représentant légal de l’enfant.

Téléchargements